Polka Dolls Fabrics, poupées d’art et de caractère

Bonjour à vous, chers lecteurs assidus !

Dolls Review vous propose aujourd’hui un article porté sur la douce Polka Dolls Fabrics et son travail de makeup artist. Cet article nous a été demandé par bon nombre d’entre-vous, nous espérons donc qu’il sera à la hauteur de vos attentes.

Alexia a accepté de se prêter au jeu de l’interview, nous vous laissons donc découvrir son univers avec la suite de cet article. Bonne lecture !

Info : Cet article est un ancien article archivé. Les informations que vous trouverez dedans, et notamment les réponses aux questions, peuvent avoir évoluées depuis.

Peux-tu tout d’abord nous expliquer quand et comment tu es arrivée dans le hobby ? À quel moment as-tu eu l’idée de te lancer dans les makeups ?
Polka Dolls Fabrics : Au cours de ma formation dans les métiers du spectacle, j’ai accumulé – énormément – de tissus chez moi ! Du tissus à ne plus savoir quoi en faire. Et c’est là que je me suis souvenue de l’existence des Pullip ! Autant je n’avais pas d’inspiration pour ce qui était de coudre  des vêtements pour moi autant avant même d’avoir reçu ma première Pullip, j’avais déjà tout plein d’idées ! Et c’est ainsi que j’ai commencé ! Il y a bientôt cinq ans de cela !

Et, en ce qui concerne les makeup, j’ai commencé avec ma toute première Pullip MIO que l’on m’avait offert à mon anniversaire ! Si cette personne ( ) ne me l’avait pas offert , je ne pense pas que je me serai  » lancée  » de moi même dans la customisation ! Du moins pas avant un ( petit ) moment.

Pas besoin d’avoir un oeil d’expert pour reconnaitre une doll issue de tes doigts. Comment es-tu parvenue à t’ancrer dans un style qui t’est propre ? Depuis combien de temps exerces-tu le makeup sur dolls ?
Polka Dolls Fabrics : 
C’est ( bien ) trop gentil ! Et cela me fait vraiment plaisir que l’on puisse différencier mes poupées parmi d’autres.

Je maquille régulièrement des poupées depuis maintenant 3-4 ans ( Je crois ?! )

J’ai fait, refait et re(re)fait avant de trouver un style qui me corresponde ! J’ai eu de nombreuses phases d’expérimentations ( A un moment je ne faisais que des demoiselles mélancoliques, à un autre moment je ne faisais que des brunes etc. ) avant de trouver ce qu’il me plaisait de faire. Et ça n’a pas été facile ! Vous ne voyez que les pullip abouties, pas mes ratées… !

Quel est ton process dans la réalisation d’un makeup ? Combien de temps cela prend-il ? As-tu des outils « fétiches » sans lesquels tu ne pourrais pas travailler ?
Polka Dolls Fabrics : 
Il m’est – quasiment – impossible de maquiller une poupée sans la sculper ! C’est le passage obligatoire avant que je ne commence quoi que ce soit sur une poupée. Et lorsque le sculpt est terminé, et la première couche de vernis posé, je débute TOUJOURS par les sourcils ! En fonction de la forme que je leur donne, je laisse filer les couleurs comme je l’entends !

C’est difficile à estimer mon temps de travail car je ne travaille jamais de la même façon !

Il y a des poupées qui au premier regard paraissent plus simples que d’autres et qui en réalité m’ont pris bien plus de temps à la réalisation ! Je me souviens juste que mes tous premiers makeup me prenaient minimum – je dis bien minimum ! – 3 jours ! J’y passais la journée entière à recommencer ce que je faisais… Maintenant, cela me prend tout de même moins de 3 jours !

J’ai un pinceau fétiche, le pinceau le plus abimé au monde ! Il n’a même plus de poils. Et il est parfait !

Tu mets beaucoup de cœur et de toi-même dans tes full custom. Laquelle t’a le plus marqué ? Pourquoi ?
Polka Dolls Fabrics : 
Je mets énormément de mon amour dans mes poupées, oui ! Si mes poupées ne renvoient pas une émotion qui me touche, je la démaquille !

La poupée qui m’a le plus marqué c’est ma toute première Pullip, finalement ! Néanmoins celle(s) qui me touche(nt) le plus ce sont mes  » martyrs  » comme je les appelle … Elles, elles ont quelque chose en plus par rapport aux autres poupées que j’ai pu faire.

Quels sont les artistes dont tu admire le travail ? As-tu des sources d’inspiration auprès de certains d’entre eux ?
Polka Dolls Fabrics : 
Il y a de nombreux – nombreux – nombreux artistes que j’admire ! Artistes qui m’inspirent par delà leur passion. Pour n’en citer que trois ( Je pourrais vous citer TE-LLE-MENT de noms sinon ! ) je dirai Poison Girl que je suis depuis des années et des années ( C’est grâce à sa galerie Flickr que j’ai connu les Pullip ! ) ; Tsubasa pour son audace, sa prise de risque et son imagination qui n’a aucune limite et Pearls Of Danube pour son perfectionnisme et le réalisme au possible de ses makeup ! Néanmoins, je pourrai aussi citer le travail photographique de Dedelilipullip, Ludwig Vs, Annika Alive. Leurs clichés sont une vraie bouffée d’inspiration à chaque nouveau post ! Elles donnent vie à leurs poupées par delà des clichés réalistes. Et ça, j’adore !

J’ai remarqué que mon inspiration est au beau fixe quand les autres font preuve d’engouement dans ce qu’il font ! Il y a des fois où j’ai des bouts d’idées sans avoir l’envie de. mais il suffit que je me connecte sur Facebook/Instagram et que j’y vois tout plein de photos et statuts enjoués pour que mon envie de prendre des photos, maquiller des poupées et/ou coudre me (re)vienne aussitôt !

On remarque que tu makeup à 98% des Pullip. Comment expliquer cela ? Quelles différences suffisamment présentes entre une BJD et une Pullip peuvent justifier ce choix ?
Polka Dolls Fabrics : 
Je maquille plus de Pullip que de BJD car j’ai tout simplement plus de Pullip que de BJD ! En soit, je préfère maquiller des BJD que des Pullip. La résine est plus agréable à travailler que le plastique des Pullip, je trouve ! Et, le fait qu’il existe autant de compagnies, modèles et moules différents me passionne. Si je le pouvais, j’aimerai pouvoir maquiller – au moins – une fois toutes les BJD qui existent ! Quand j’y pense, oui, oui, oui. J-A-DO-RE-RAI. Néanmoins j’aime tout autant travailler sur Pullip car j’ai la possibilité de pouvoir les sculpter, et de me challenger en me disant que cette nouvelle Pullip doit être différente des autres que j’ai pu faire jusqu’à présent ! Et j’aime cette infinie possibilité qu’il y a d’évoluer grâce à un petit bout de plastique, de vinyl…

Je vous remercie bien fort de m’avoir donné l’opportunité de répondre à ces petites questions ! Merci de vous être intéressée à mon travail, et mes demoiselles

***

Nous te remercions infiniment, Alexia, de nous avoir consacré un peu de ton temps pour répondre à nos questions !

Nous espérons que cet article vous aura plu et aura permis d’en apprendre davantage sur le travail de Polka Dolls Fabrics, qui s’investie régulièrement dans la création de full custo originale et au style unique.

Have fun,
Dolls Review

Galerie photos de Polka Dolls Fabrics

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *